Le budget de l’état pour les nuls

Le Malien exige des autorités plus de transparence dans les stratégies de mobilisation des ressources et la manière dont celles-ci sont dépensées. Il importe pour ce faire de comprendre les concepts clés qui composent ce qu’on appelle le budget d’Etat.

Le Budget de l’état fait référence à ce document qui comprend l’ensemble des recettes (argent) que le gouvernement doit recevoir au cours d’une année et l’ensemble des dépenses qu’il doit payer.

Ce qui vient à dire que le budget d’Etat est composé de deux d’éléments : les recettes et les dépenses. Pour comprendre la notion de dépenses, il faut savoir que le gouvernement malien doit, pour assurer par exemple le fonctionnement des services comme les écoles, les hôpitaux, la police, la gendarmerie, la justice, la construction des routes… faire des dépenses désignées sous le nom de dépenses publiques. Car, elles doivent profiter à tous les maliens.

Mais, pour payer ces dépenses (les salaires des fonctionnaires, les factures des entrepreneurs qui font les travaux de construction etc…), le gouvernement doit collecter des recettes (impôts et taxes). Ce sont les recettes intérieures. Mais, il arrive que ces recettes ne suffisent pas pour couvrir l’ensemble des dépenses que doit faire le gouvernement. Il fait alors appel, à travers la coopération internationale, à l’aide des pays développés tels les USA, l’Allemagne, le Canada, France etc. L’ensemble des montants recueillis auprès de ces pays partenaires est appelé l’aide au développement ou l’aide extérieure.

Si les dépenses sont plus importantes que les recettes, il y a alors un déficit budgétaire. C’est-à-dire un manque d’argent pour payer les dépenses. Alors que fait le gouvernement pour cobler ce déficit ? Il va emprunter de l’argent auprès des banques qui sont dans le pays ou à l’étranger. Il peut aussi demander des prêts aux organisations internationales : le Fonds Monétaire international (FMI), la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement etc…

Il est pourtant souvent dificile d’obtenir cet argent. Le gouvernement doit alors éviter le déficit budgétaire. Pour cela, il est soit obligé de supprimer certaines dépenses (quand il n’a pas les moyens de les payer), soit il augmente les impôts. Cette augmentation peut aussi provoquer une baisse des salaires. Et cela est également dur pour les travailleurs. D’où la nécessité pour le gouvernement de faire des efforts pour éviter le déficit budgétaire. Sinon il aura toujours des dettes à payer.

Rappelons que le budget d’Etat est, une fois adopté en conseil des ministres, remis aux députés pour recueillir leur accord. Si ces élus, après discussions, sont d’accord avec le budget présenté par le gouvernement, ils le votent ou l’adopte à l’Assemblée nationale. Le budget d’Etat ainsi voté est donc officiellement validé et s’appelle la loi de finance.

Laisser un commentaire